• "Il est bien ce sax ! C'est un Selmer ?" - "Non ! " - "Un Buffet alors ? "- "Non, c'est un Pierret !"

    Ephémère société Pierret

     Les lignes qui suivent sont le fruit de mes recherches sur Internet, assis dans mon canapé. Je ne fais que reprendre le travail d’autres passionnés, notamment de Jean « jazzbrass » Monange, qui avait commencé des recherches poussées sur les manufactures françaises de saxophones et envisageait d’y consacrer un livre. Il est hélas décédé avant la fin de ses travaux. Je tiens ici à lui rendre hommage.

     

    Chaque fois qu’on mentionne un saxophone outre Atlantique, la première question qui vient est, "A-t-il été fait par Selmer?" La seconde est, " Si ce n'est pas Selmer c'est Buffet ?" Pourtant, d’autres marques ont été à l’origine d’instruments de belle facture, comme SML, comme Pierret. 

     

    Saxophones Louis PIERRET (1906-1971)

    Encore une marque de saxophones fréquemment rencontrée, mais dont ont ne connaît pas grand chose. Le meilleur témoignage reste heureusement les instruments eux-mêmes. Grâce aux recherches méticuleuses de passionnés, l’histoire de cette manufacture nous apparaît.

    Louis Joseph PIERRET, né le 9 décembre 1874 dans le cinquième arrondissement à Paris, était un ancien ouvrier de la société MILLEREAU et BESSON lorsqu'il créa sa société spécialisée en saxophones en 1906. L’Annuaire français de la facture instrumentale et de l'édition musicale 1913 mentionne "Pierret, 47, rue Piat ( Paris XXè), fabricant de saxophones, cuivres et réparations – Fondé en 1906 - Manufacture d'instruments de musique- Spécialité de saxophones- Ex ouvrier des maisons Millereau et Besson -" Mais l'occupation du 47 rue Piat est attestée dès 1899.

    Les maîtres d’œuvres étaient alors Henri & Roger Junck.

    Dans les années 1930, Pierret était en avance sur Selmer. La fabrique se trouva d’ailleurs des ambassadeurs de marque, en équipant le premier Quatuor de saxophones de la Garde Républicaine, dirigé par Marcel Mule et accompagné d’Hippolyte Poinboeuf, qui deviendra l’essayeur officiel de Pierret jusque dans les années 50. Certains saxophones "Pierret" sont d’ailleurs marqués "M. Poimboeuf".

     En 1926, les ateliers sont transférés de la rue Piat au 12 rue Béranger.

    Le 10 novembre 1927, la maison Pierret devient la société Pierret & Cie. La même année, Pierret dépose son premier brevet.

     Il semble qu'à partir de cette date, Pierret rejoigne Beaugnier à Mantes et que la fabrication soit commune entre Pierret, Beaugnier et Sax (Lyrist). Beaugnier qui a une usine à Mantes (en face de Selmer) produit donc pour d’autres marques, dont Pierret et Selmer (Stencils Sax-Selmer pré-model 22).

    Mais qui a copié qui ?

    En 1950, Selmer rachète la société Pierret mais cette dernière garde les brevets à son nom. Louis Pierret continuera à faire fabriquer sous son nom à Mantes la Jolie (près de Paris) par différents voisins et amis ( Selmer, Beaugnier ...) et entre autres différents pochoirs "stencils" comme le faisait si bien Couesnon. Selmer est à l'époque une marque moins réputée que Pierret. Profitant sans doute de fabriquer pour Pierret, Selmer aurait pu en profiter...

    En dépit d’un passé prestigieux et d’instruments de belle facture, Pierret&Cie a subi la même déconfiture que tant d’autres manufactures françaises, à l’exception de Selmer et Buffet: survie dans les années 50-60-70 grâce à de gros contrats sur les US (production de stencils), puis liquidation quand les Américains se sont tournés vers le Japon. 

    La société Pierret arrêta sa production vers 1971, date du dernier brevet. Mais certains témoignages montreraient que la production a été arrêtée dès 1963, avec le dernier modèle Olds fabriqué à Paris.

     

    Les saxophones.

    Les modèles supposés :

    Unlabeled
    ("Corps Embouti")

    Oxford

    Modèle 42

    Modèle 1-7

    Artiste

    Embassy

    Vibrator

    Modèle D'Artistes

    Olds Parisian
    Ambassador Stencil

    Virtuor

    Super Artiste

    Olds Parisian Stencil

    Concerto with Virtuor

    Compétition

    Santy Runyon Stencil

    Super 8

    Concerto

    C. Jeuffoy Stencil

     

    Dès que possible, je compléterai cet exposé de précisions sur ces modèles et de photos supplémentaires.

     

    Sources :

    http://rp-archivesmusiquefacteurs.blogspot.fr/2011/03/saxophones-pierret-1906-1971.html

    http://luthiervents.blogspot.fr/2011/03/saxophone-louis-pierret-cet-article-est.html

    http://forum.saxontheweb.net/showthread.php?53386-Sax-fran%C3%A7ais-des-ann%C3%A9es-20-Lyrist-Pierret-Beaugnier-Jeuffroy-et-les-autres)

    http://bassic-sax.info/blog/?tag=french-saxophones&paged=26

    http://www.instrumantiq.com/pages_html/galeries_AVB-saxophones.htm

    Et bien d’autres…


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique